La Carrière Wellington pendant la Seconde Guerre mondiale


Les Mercredis 24 Juillet et 14 août 2024.

Mettez vos pas dans ceux des civils arrageois qui ont trouvé refuge dans les carrières sous la ville pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dès le 27 mai 1944, les bombardements recommencent à Arras sur la gare et le quartier des cheminots. Une première vague de bombardements puis une seconde causent des pertes. Des habitants vont se précipiter sur les lieux pour venir en aide aux victimes, c’est le cas notamment du docteur Brassard qui perdra la vie lors de la seconde vague.
Les bombardements ayant fait beaucoup de dégâts, les civils (encore marqués par la 1ère Guerre mondiale) vont se réfugier dans les carrières.

Mettez vos pas dans ceux des civils arrageois qui ont trouvé refuge dans les carrières sous la ville pendant la Seconde Guerre mondiale.

Attention : Visite déconseillée aux personnes ayant des difficultés à se déplacer : long parcours et escaliers de 150 marches.

La Carrière Wellington pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les mercredis 24 juillet et 14 août de 18h à 19h15.
1h15 de visite, rendez-vous à l’accueil de la Carrière Wellington.
Prévoir un vêtement chaud.

La période des vacances est très prisée, nous accueillons un très grand nombre de visiteurs. Nous vous conseillons vivement de réserver votre place sur notre site Internet.